Professeur de Danse Jazz

Yuna Charbonneau

 
Je suis une globe trotteuse qui a pour fil conducteur la danse. Après avoir commencé par le classique chez Monsieur et Madame Regeffe, j’ai continué dans la danse jazz à l’âge de quinze ans.

Après l’obtention de L’EAT, j’ai suivi une formation de danseuse professionnelle à Barcelone avec Ana Sanchez, puis en Italie avec la formation de la compagnie Zappalà danza. Cela me permet alors de rentrer dans une compagnie de danse en Italie, suivi par une autre en Espagne et en France.
 
Depuis 2015 je donne des cours de danse où se mêlent mes différentes expériences afin de proposer des cours singuliers, entre rupture de rythme, énergie, et lyrisme. J’aime amener chacun à découvrir et apprivoiser son propre mouvement.
 
Passionnée par les méthodes de bien-être et notre monde intérieur, j’aime transmettre en permettant à chacun de se connecter à son ressenti, à son mouvement primordial et à sa joie de vivre, par la danse.

JAZZ

De par ses origines étonnantes, la danse jazz nous plonge dans l’histoire des Africains amenés en esclavage aux Amériques. Ils sont une main d’œuvre gratuite et corvéable à merci pour, entre autre, la construction des chemins de fer. Afin d’éviter révoltes et émeutes, les colons américains leur autorisent une seule chose : danser ! 
Ces Africains vont alors se libérer de leur joug par la danse. Ils vont en profiter pour moquer la danse des Américains, et ainsi mélanger leur gestuelle à celle des Blancs, jusqu’à en créer une nouvelle : l’ancêtre de la danse jazz est né.
On comprend alors ce que la danse jazz nous transmet : un lien puissant à la terre, une révolte, un besoin de libération, l’émancipation, la joie…
 
On retrouve par la suite ceux qui vont marquer l’histoire de la danse jazz : les claquettes avec Fred Aster dans les années 1930, le chorégraphe Jack Cole qui sera “le père” de la construction chorégraphique jazz, et plus récemment, Bob Fos, Matt Mattox, Alvin Aley, entre autre, continue de faire évoluer cette danse aux multiples origines.